L’autel de la consécration - 2è Partie

L’autel de la consécration   - 2è Partie

Témoignage de Hudson Taylor

Une conscience profonde que je ne m'appartenais pas a pris possession de moi. " Ayant fait l'acte de la grande reddition, il était prêt à entendre la voix de son Seigneur prononcer les mots : "Qui ira pour Moi en Chine ? " Et lui de répondre : "J'irai, envoie-moi." Immédiatement, il commença à se préparer à la vigoureuse vie de pionnier. Il effectua plus d'exercices en plein air et échangea son lit de plumes contre un dur matelas. Régulièrement, chaque semaine, il distribua des tracts et tint des réunions dans des maisons de campagne. À l'aide d'un exemplaire de l'Évangile de Luc en dialecte mandarin, il commença à étudier la langue chinoise.

Un jour, il rendit visite au ministre de l'Eglise Congrégationnelle et lui demanda s'il pouvait lui emprunter son exemplaire du livre " La Chine " de Medhurst, lui expliquant que Dieu l'avait appelé à Le servir comme missionnaire dans ce pays. "Et comment comptez-vous aller là-bas?" demanda le ministre. Taylor répondit qu'il ne savait pas mais selon toute probabilité, il irait de l'avant comme le firent les Douze et les Soixante-dix, comptant uniquement sur Celui qui l'envoyait et qui pourvoirait à tous ses besoins. Plaçant sa main sur l'épaule du garçon, le ministre répondit  : "Oh, mon garçon, lorsque tu grandiras, tu deviendras plus sage que cela. Une telle idée marcherait à l'époque où Christ Lui-même était sur la terre, mais pas de nos jours."

Puisque tout de lui était sur l'autel, Taylor pouvait dire : "Dieu et Dieu seul est mon espoir et je n'ai besoin de personne d'autre.".......

tu ne seras jamais seul.jpg
 



10/03/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 89 autres membres